Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Wiccan & Chaman Arts

Méthode pour le Silence Intérieur

 

Méthode pour faire le silence intérieur

Le pouvoir du Silence... Dans notre société moderne ultra technologique et remplie de bruits, le silence est un bien précieux. Un instant de silence permet à vos cellules, votre mental, votre esprit et votre cœur de se poser dans un espace agréable et équilibrée. Il n'est pas aisé de se trouver des plages de silence, des moments privilégiés où rien ne passe le mur du son, ou l'oreille ne véhicule pas le moindre bruit parasite... la tranquillité n'a que peu d'espace bousculée par la cacophonie ambiante de nos vies citadines. La nature offre un lieu calme certes mais à moins d'être dans l'endroit le plus reculé du monde, vous aurez toujours un bruit de fond... rares sont les places où le silence est complet. Cependant, Mère Nature est le lieu le plus accueillant pour faire silence et obtenir le recueillement utile à l'harmonie.

Il est nécessaire de vous consacrer à votre bien être pour chasser la fatigue et épanouir votre système nerveux. Faire silence est difficile, voilà un exercice simple pour mettre en place un silence intérieur où la méditation et la relaxation trouveront la place pour diffuser des ondes de bienveillance et de sérénité vous permettant ainsi d'atteindre votre béatitude. Prenez une pause silencieuse pour faire l'état des lieux de votre intériorité, la voix du mental vous susurrera bien des phrases et des pensées vont jaillir ici et là, laissez vous aller vers l'accueil de ces voix, une fois qu'elles se seront exprimées, elle feront silence.

Pour cet exercice, mettez-vous à l'aise le dos droit assis ou debout, selon votre choix.

Prenez par trois fois une grande et profonde (ventrale) inspiration par le nez, bloquez quelques instants votre respiration et expirez doucement par la bouche cet air.

Prenez ensuite votre poignet droit avec votre main gauche afin de freiner l'énergie du cerveau gauche liée à l'analyse et faire circuler l'énergie du cerveau droit liée au ressenti, encerclez le sans serrer trop fort. Le silence s'accompagne de douceur.

Relaxez la langue, la mâchoire et la gorge. Ceci pour freiner les micro-contractions créées par les pensées et libérer votre décontraction fluide.

Visualisez votre esprit à l'intérieur du corps en entier.

Visualisez votre esprit à l'intérieur du cerveau.

Visualisez votre esprit à l'intérieur de la poitrine.

Prenez conscience des choses qui vous entourent et de celles qui sont en vous, vos organes, votre corps temple incarné avec amour et joie. Soyez passionné par la vie elle-même qui vous traverse. Vos sens vous informent de tout ce qui se passe autour de vous et en vous.

L'Amour de vous même et de votre corps, votre cœur, dans le présent permet le silence intérieur. L'Amour puissant est sans doute le seul moyen d'arriver à bout du mental déstructuré de lui offrir ce qu'il désire plus que tout, la joie et l'harmonie dans cette vie.

La Puissance d'Amour permet la maîtrise du mental.

Ne recherchez pas un état d'apaisement qui vous amènerait à la somnolence. Ne cherchez pas la Paix car elle se trouve déjà là. Recherchez uniquement à être Amour et Lucidité grandissante pour vous même dans le respect qui vous est dû en tant qu'être incarné.

Et, surtout rappelez-vous, le silence existe,il suffit de l'écouter.

*Dharma vous envoie sérénité et paix pour vos instants de silence*

 

Voici un extrait sur une approche de notre silence intérieur...

"L’hôte silencieux"

"L’être qui s’éveille, donc l’être humain qui devient petit à petit conscient de son SOI, de son MOI, cesse de " s’occuper ", de s’agiter, de s’inventer de multiples tâches inutiles, contraignantes, donc absurdes. Il découvre la Joie profonde dans le calme de son ÊTRE qui surgit, la Félicité indicible de cet être qu’il appréhende pour la première fois.

[...]

C’est dans le silence profond de l’esprit qui se met au repos, dans l’accueil méditatif au plus vaste du coeur que se trouve la clef de la mutation, de la révolution intérieure. Tout homme encore aux prises avec la dualité porte en lui des éléments de conscience correspondant à l’ÉVEIL. Combien d’êtres vivent, l’espace de courts instants, la fulgurance de telle ou telle perception totalement hors du mental... Il n’est nullement nécessaire de concéder à des pratiques en vogue, il suffit de se guider ou de se laisser guider par l’Intuition souveraine qui vient nécessairement lorsque le regard s’infléchit vers l’intérieur, que l’observation rend le regard aigu, profond, non interprétatif et sans concession. Alors se met en route un processus de relation très particulier entre la créature humaine et la vastitude universelle, entre le silence méditatif et l’Infini : C’est une sorte de continuum entre le Mental supérieur qui prend la relève, entre la raison rationnelle et l’Intelligence haute du coeur qui va " baliser " le ratio à sa juste place, entre la souffrance qui devient consciente d’elle même, laquelle, ne trouvait plus aliment à sa survie, va disparaître, laissant la place à l’Aurore de la Vie.

Le silence et l’Infini se rencontrent toujours à l’endroit où le regard se pose sur soi-même, cet espace mystérieux et subtil où nous allons à la rencontre de nous- mêmes, de nos fantômes, de nos peurs.

Cette rencontre, lorsqu’elle se produit vraiment, est la grâce suprême de la relation qui permet à l’Hôte de venir " sur la pointe des pieds ".

Relier l’ego blessé, douloureusement exilé par une inadvertance millénaire, ( mais absolument " nécessaire " ) aux fastes du Jardin royal de la Vie, c’est Réconcilier le fini, le limité, le labeur de l’esclave et l’Infini, c’est passer de l’ébauche au chef-d’oeuvre.

Le chef-d’oeuvre a mis un point final aux fantômes, aux peurs, à toutes les souffrances. Alors, L’Hôte du Silence peut venir et apposer son Baiser sur la plaie refermée."

Johann Soulas (La genèse de l’homme divin, éd le Dauphin Blanc)

 

Méthode pour le Silence Intérieur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article