Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Wiccan & Chaman Arts

Lilith la femme première

Lilith

La Genèse n’est pas claire quant à la création de la première femme, surtout si l’on compare Genèse I & Genèse II, et c’est cette divergence qui a donné corps à la présomption de création d’une première femme antérieure à Eve. On peut supposer que l’origine provient d’une influence du culte de la déesse cananéenne Anat, culte féminin qui autorisait les femmes à avoir des rapports sexuels avant le mariage.

Le nom même de Lilith semble dériver du mot assyro babylonien "lilitu" qui signifie "démon femelle" ou "esprit du vent". Toutefois, Lilith apparaît déjà plus tôt sous la forme de "Lilake" dans des tablettes sumériennes d’Ur de 2000 ans avant notre ère, dont la fameuse tablette de l’épopée de Gilgamesh. L’étymologie hébraïque populaire fait dériver Lilith du mot "layil", la nuit. Nous la connaissons plus sous la forme " La mère naturelle" Son nom désigne "La première femme" ou bien "La jeune femme".

Dans la genèse, Dieu créa les créatures humaines dans l’Argile Terre Sacrée, il composa dans cette dualité, Adam et Lilith, deux êtres complémentaires aux forces et capacités égales.

Cependant, Lilith refusa de servir Adam comme Dieu l’avait destinée à le faire. Les textes nous disent qu’Adam voulait que Lilith soit placée sous lui durant l’acte d’amour mais un jour (faute d’orgasme éclatant) celle-ci refusa et voulu le chevaucher pour découvrir un plaisir ultime : "Pourquoi devrai-je être sous toi ?" demanda-t-elle, "J’ai été créée de la poussière, et suis par conséquent ton égale." Adam essaya de la soumettre avec violence et Lilith, en rage, prononça le Nom magique de Dieu et s’échappa. Adam s’en plaignit à dieu qui envoya trois Anges, Senoy, Sansenoy & Semangelof, à la recherche de Lilith. Celle ci refusa car sa demande légitime d’égalité ne fut pas prise en compte. Elle descendit alors dans les limbes rejoindre d’autres anges déchus (et mécontents rebelles) pour épouser le plus puissant d’entre eux. Elle considéra que tous ses enfants issus de cette union à Samaël irait de par la terre faire ce qu’ils avaient à faire auprès des humains et qu’à chacun de ses enfants tués elle prendrait la vie d’un enfant humain. Apparurent alors les pentacles de protection archangéliques que l’on faisait porter aux nouveaux nés.

Le refus de Lilith de revenir aurait ainsi causé sa destitution au profit d’une Eve plus soumise et servile. En effet, Eve se trouva être créée de la côte d’Adam, donc descendante de ce dernier elle aurait le soupçon de sa force mais serait soumise à son autorité !

Lilith est venue des temps où la place de la femme était bien différente, où la femme était vénérée pour sa capacité à donner la vie. Mais aussi d’un temps où le pouvoir de l’homme n’avait pas encore opprimé la liberté de son égale, la femme.

Elle est souvent représentée sous la forme d’une dévoreuse d’hommes. On lui prête une sulfureuse réputation, tentatrice absolue à la sexualité débridée (première consciente du clitoris!), dévoreuse de nouveaux nés, castratrice, bref le diable fait femme !... Mais au fond qui est elle et que représente-t-elle ?

Au travers de l’image misogyne habituelle, on découvre en fait une femme libre, indépendante, refusant l’ordre établi par les hommes et par un Dieu patriarcal, une révélatrice de nos pulsions les plus enfouies, une jouisseuse autonome et indépendante. Elle est celle qui ose renverser l’ordre des choses (et l’épisode de la dispute conjugale quant à la place à prendre durant l’amour est un fait bien plus significatif qu’il n’y paraît, notion de plaisir indépendante de la procréation), refusant toute morale imposée en une liberté alimentée par son caractère de femme non mère, sans responsabilité familiale qui pourraient l’attacher.

Franche, elle n’hésite pas à encourir le courroux de Dieu dans son refus de la soumission mais nous découvrons également qu’elle est fidèle à ses engagements par l’épisode des trois anges envoyés à sa recherche quand elle s’engage à épargner les enfants qui seraient placés sous leur protection. Mais pour conserver son libre arbitre, elle accepte aussi le sacrifice journalier de 100 de ses enfants sur l’autel d’une hiérarchie patriarcale, les fils de l’homme iront mourir dans les guerres fratricides des seigneurs avides de pouvoir et de territoires.

Dans ce rôle de femme anti-maternelle, elle fait peur aux hommes qui la désirent toutefois secrètement. Lilith a été rejetée, niée, démonisée afin d’exorciser cette attraction-répulsion qu’éprouve l’homme à son encontre. On l’a jusque associée à la Lune Noire, l’anti-Lune afin de lui faire remplir le rôle de la femme à exiler, à détruire et l’on retrouverait cette négation de la féminité libre jusque dans les bûchers consumant les sorcières en Europe et aux Amériques aux XVIè et XVIIè siècle. Et ne nous cachons pas qu'à ce jour au 21ème siècle il reste des progrés notables à faire sur les conditions des droits des femmes!

Lilith est le modèle de la femme intégrale, réintégrée à sa place d’égale de l’homme et c’est peut-être pourquoi, aujourd’hui, nombres de groupements féministes se sont emparés de son nom pour symboliser leur combat. Dans les années 70 elle fût le symbole des féministes et reste aujourd’hui la digne représentante de la femme libre de toute contrainte masculine.

aujourd’hui dans la philosophie Wicca, Lilith représente la Lune Noire (notamment en astrologie) elle est invoquée pour la puissance guerrière et insoumise de son aspect le plus puissant. En quête de vision elle peut amener dans la nuit noire de l’âme et vous montrer les plus terribles aspects de la féminité. Cependant attention avec son énergie, on ne l’invoque pas sans raison car sa puissance peut être destructrice. Elle peut libérer de la douleur comme elle peut emprisonner dans la vengeance !

*Dharma l’insoumise à la domination par la force et à l’autorité imposée *

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

renaudb 25/09/2006 10:53

merci pour toutes ces informations. J'ignorais l'hypothèse de l'influence de la déesse cananéenne Anat. J'en étais resté à la kabbale et à l'"omission" mysogine de Lilith par les rédacteurs de l'ancien testament. Sur l'égalité parfaite avec Adam, on peut également y voir le symbole de l'androgynie en tant que mythe fondateur. Quoi qu'il en soit , Lilith représente pour moi l'un des visages de la déesse-mère (avec Démeter). Bravo pour votre site.

Elohim 27/03/2006 14:40

Tu a oublié de precisé que Lilith vient de la genese de la cabale ou kabale je sais plus^^.Ton site et super .

Dharma Ylang 29/03/2006 01:13

En effet Lilith apparaît dans la génèse I et II ainsi que dans le Zohar qui reprend l'essentiel du "Midrach"  intitulé l'alphabet de Ben Sira écrit au Xe siècle.
c'est précisé sur la page en lien dans l'article très édifiant à lire pour en savoir plus!
http://www.ezooccult.net/imprimersans.php3?id_article=78
Merci de cette précision Elohim
Amicalement

carabosse 09/03/2006 11:41

Très interessant Dharma,j'apprends beaucoup de choses,si je comprends bien il vaut mieux ne pas s'en faire une ennemie de cette nana,mais bon....j'ai affronté pire comme démon.

carabosse 08/03/2006 21:32

Sacrée bonne femme cette Lilith,encore pire que Mélusine!Elles ne se laissaient pas faire à l'époque,bon le sacrifice des enfants j'aime po!

Dharma Ylang 08/03/2006 22:58

j'entends bien et rassure toi moi aussi je ne suis pas adepte du sacrifice, mais au regard de la légende et des écrits dans le mysticisme juif, les enfants sont les démons issus du couple de Lilith & Samaël l'ange maudit formant ensemble le couple démoniaque principal du système démonologique dans le Zohar.
on dit aussi qu'elle contrôle 480 légions de démons... Lilith a trouvé sa place de le monde des hommes... elle s'est adapté selon les choix que l'histoire humaine lui a laissé!