Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Wiccan & Chaman Arts

Faire ou ne pas Faire, Être ou ne pas Être...

Faire ou ne pas Faire, Être ou ne pas Être...

À toi je réponds, à cette belle question sur le faire et le non faire... très profonde et pleine de sagesse! plusieurs axes de réponses sont en toi, il faut donc explorer ces angles différents et trouver ce qui pour toi fais sens vers la joie et l'amour!

Axe 1, tu poses une intention, (rencontrer une personne avec qui je souhaite partager l'amour, la joie, le bonheur, la création d'un couple) l'intention est le vœu qui l'on propulse à l'univers...

Cet axe engendre un vortex créatif, un mouvement de l'univers qui entend ta demande et commence à visualiser les possibles en résonance avec ton souhait... Il (l'univers) a comme moyens à sa disposition un grand maître de créations que nous appellerons Hasard... ton meilleur ami, le plus imprévisible, le plus imaginatif et infini créateur car il dispose dans sa banque de données de la totalité de ce qui existe et n'existe pas encore (il est super balaise le type, genre super héro aux super pouvoirs créateurs!) … Bref, ce Hasard bien connu de tous et qui fait bien les choses (il n'a pas de limites) te propose des situations, rencontres et autres mouvement de vie... et c'est là où c'est subtil, Il propose et Tu disposes ! Faut quand même pas croire qu'il va tout faire, il est déjà sur-débordé !!!

Entre alors en action ton « Je suis », ton identité terrestre et ton destin dans cette vieet tout ce qui a construit ta personnalité ! tu as souhaité, ok c'est déjà super d'identifier un besoin en pleine conscience, mais le job ne fait que commencer !

Il s'agit maintenant d'être l’œil et le cœur aux aguets ! Il s'agit aussi d'identifier les gardiens comportements bloquants qui apparaissent soi disant pour te protéger et dont les stratégies sont assez foireuses et limitantes, ils utilisent le juge intérieur (conditionné par des murs et des croyances fausses) pour nous empêcher de souffrir (ils ont horreur de souffrir!!!) et protéger le petit en nous, du coup ils nous bloquent dans nos actions ! Car pas d'action ou de mouvement, rien ne se passe je souffre pas !!! mouais... du coup on s'ennuie un peu !

Et c'est là la subtilité, l'action de ton être réuni pour le meilleur et pour le pire, pour le bonheur et le malheur ! trouver un équilibre qui sonne juste.

Je disais plus haut l'univers via le Hasard nous propose et toi tu disposes... pour disposer il faut éduquer les gardiens, lâcher prise sur le passé envahissant, découvrir nos forces intérieures et les déployer pour vivre le mouvement qui nous anime... trouver ce qui fait sens et ce qui bloque et huiler la mécanique du cœur.

waouh tout un programme n'est ce pas ! Ok je le concède dit comme ça le gardien du mental baisse les bras en soupirant de désespoir devant l'impuissance qu'il ressent et devant l'ampleur de la tâche!

Et qu'est ce qu'on fait ? Eh ben on commence en lui faisant un câlin, on l'accueil comme un petit garçon ou petite fille, qui se dit que la vie c'est compliqué et pas facile et qu'il est petit et qu'il a pas les moyens...toutes ces peurs dont il veut nous faire part, dont il a un peu honte! On écoute tout ça sans jugement juste on écoute... et on câline, on s'amène de l'empathie et de la tendresse.

Ok c'est un constat la vie est compliquée ! Bon ça c'est posé ! Mais... si je fais appel à ma mémoire et que je regarde mon passé en observateur, ce qui a été fait, ce qui a été bon et ce qui a été mauvais... si je regarde ce qui a été accompli avec le cœur et ce qui a été vécu avec rancœur, ce à quoi on a survécu, nos actes manqués et nos réussites, ce qu'on a détruit pour reconstruire et ce qu'on a construit pour le détruire! Mes valeurs et ce qui me fait vibrer comme l'amitié, la loyauté, l'authenticité, l'intégrité, l'amour, la plaisir, le partage de tout cela... ce qui me fait rire et ce qui me fait pleurer... ce qui stimule mes joies ou mes colères...bref on fait le point sur ce passé et les expériences qu'il nous a offert pour être enseigner et donner un sens à sa vie ! C'est un premier job pour commencer le mouvement vers nos aspirations (partager l'amour qui est l'ultime aspiration...) et découvrir ce fameux bonheur de vivre... tout un art n'est ce pas !

Axe 2, le libre arbitre... concept très particulier, comme tu disposes, tu as donc des choix à faire... CQFD... et là le bordel commence ! Argh des choix, mais comment, pourquoi, vers où, pour qui, quand... ouhlala... ça tourne et je me sens perdu, confus, comme un enfant... hop la boucle est faite ou retourne dans le cercle du doute comme un enfant naïf à l'écoute de son impuissance au lieu d'être à l'écoute de son expérience !

Donc on revient à l'exercice donné plus haut, les multiples caractères-aspects intérieurs en conflit et la médiation commence entre toutes ces parties de nous.

Ton « Je suis » s'est développé en force de décision et de choix et de décision et de choix...etc ! En une boucle infini comme la respiration, tous les jours dès le réveil, on choisit du moindre détail dès qu'il y a mouvement, il y a pensée et il y a action ou non action! Même un non choix est un choix ! Pour trouver ta réponse, je te propose d'observer ce qui en toi fais sens, l'action dépend de ce dont tu la nourrit... c'est à dire, ce que tu ressens de plus fort à l'instant ou la situation se déroule.

Pour être plus claire, tu as « un », la proposition de l'univers (la rencontre) et « deux » tu réagis avec ton « Je Suis » dans sa totalité plus ou moins dominé par un comportement lié aux aspirations du moment... dans ta volonté de bien faire tu as calmé le guerrier conquérant masculin pour agir avec délicatesse et souplesse féminine, tu as rencontré une fleur délicate et tu as donc lâcher prise sur la part dominante de toi ! C'est magnifique et très beau, mais... cela n'a pas amené de récompense ! Aujourd'hui, tu as un regret qui est exprimé par le gardien guerrier conquérant qui te tape sur la tête en te traitant d'imbécile ! Lol , je le caricature mais il est quand même assez obtus le gars ! La confusion s'installe avec le brouillard qui est son voile.

Là on fait le point et on accueille la confusion interne qui se passe, cela reste un mouvement qui a du sens car il te fait prendre conscience de tes possibles, de tes limites et de tes aspirations ! C'est important pour avancer de faire le point ! L'analyse permet de réajuster l'action !

La bonne nouvelle c'est que l'univers est infini, qu'il est toujours là et qu'on peut poser autant de souhaits et d'intentions que l'on veut ! Et l'autre bonne nouvelle est que la seule règle est ce qui fait sens pour toi en acceptant les obstacles, les ratés, les actes manqués et les réussites, car il n'y a aucune action bonne ou mauvaise ! Il y juste l'action qui est le mouvement qui s'opère à chaque instant et dont nous faisons partie comme la vague fait partie de l'océan ! Résultat et conséquence sont associé à l'action, discernement et réajustement sont des outils pour accorder et composer la musique et le chant de vie propre à chacun.

ça peut faire peur au début, car le mental égo dit : « ok alors aucun contrôle quoi, je vais donc me fracasser la tête contre la falaise !!! ben mince c'est trop nul !!! »

oui et non car la vie te traverse mais tu as plein de mouvement que tu peux créer...tu participes aussi de manière active à ces mouvements par le choix d'aller en haut, en bas, à droite, à gauche et au centre... les directions motivées par des choix conscients vont amener l'action concrète et aboutir à cette danse !

je ne peux te donner de réponses affirmatives, ni dire fais ceci ou cela... tu as fait ce que tu as fait, cela t'a amené à réfléchir sur bien des points, à la première question sur l'influence que l'on peut avoir ou pas, quoique tu fasses ou pas, il y a un mouvement qui se créé et il y aura conséquence (plus qu'influence) sur ce qui se déroule... et choix qui en découle et action qui anime ce mouvement.

alors porte ton attention sur tes choix, les risques pris, les moyens à disposition et ceux que l'on s'offre, les souhaits que l'on pose en intention... ressens ce qui fais sens pour toi, la rencontre, le destin est avec toi pas contre toi, mais il a sa propre dimension et tu n'as pas idée de sa grandeur sauf quand tu observe le ciel et même là on voit pas vraiment tout!

Oser est un moyen ! Suivre un rêve c'est oser, aller sur la piste de danse vide et se mettre en mouvement c'est génial mais ça fait flipper un peu, rester sur les fauteuils et observer les autres est aussi un moyen c'est génial et cela met en distance protectrice... la bonne question est qu'est ce que je fais qui me donne la joie et les frissons et qui me fait sentir vivant !

Lâcher prise sur les peurs et leurs offrir un parachute tissé de ce qui est en toi...courage, ténacité, confiance et cœur ouvert à la vie et au partage d'énergie! Bref, fais ce qui te plaît sans te mentir ! Voilà, en conclusion ce que je pourrais te dire !

À tous les rêveurs ouvrez la porte à l'innocence de l'émerveillement, à oser rêver on construit des ponts vers son arbre cosmique de vie qui peut alors grandir et se déployer...

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article